Actualités
13 septembre 2016
Actualités des marchés financiers
Du 5 au 9 septembre
ACTIVITÉ États-Unis : l’indice ISM non manufacturier est au plus bas depuis 2010. Zone euro : au Royaume-Uni, l’indice PMI composite est repassé largement au-dessus de 50 (53,6), alors que le vote du BREXIT l’avait fait plonger à 47,6. Il signifie un retour vers des anticipations de croissance. La prudence reste de mise à terme. L’Allemagne fait preuve dans le même temps d’un dynamisme qui ne se dément pas  et s’étend au budget (excédentaire au 1er semestre à hauteur de 1,2 % du PIB) et à une croissance soutenue par les exportations. En France, la lente décrue du chômage devrait se poursuivre.   OR ET MARCHÉS FINANCIERS Matières premières : la progression de l’once d’or depuis le dernier plus bas du mois de décembre 2015 se situe à 23 %. Elle témoigne notamment de la réaction des investisseurs face à la montée des incertitudes. Taux : Le fait que la Banque centrale européenne ait pris la décision du statu quo jeudi dernier ne doit pas faire oublier le rôle fondamental que jouent les Banques centrales dans le soutien aux marchés financiers. Cette décision a naturellement provoqué une légère déception sur les principales bourses mondiales (Londres excepté). La hausse des taux directeurs américains par la  Réserve fédérale américaine est de moins en moins probable pour le 21 septembre avec les chiffres médiocres des enquêtes sur l’activité. Rédigé le 12 septembre 2016
Derniers tweets
En direct des réseaux sociaux